Changer d’emploi – les 5 alertes

changer d'emploiChanger d’emploi est loin d’être chose facile car si l’on sait ce que l’on quitte on peut redouter l’enjeu et l’incertitude du devenir. La personne se sent prisonnière de son quotidien, de sa routine. La situation est à la fois confortable et inconfortable.

Changer d’emploi ! une solution ?

D’un côté, la personne s’imagine qu’il n’y a pas de risques à prendre à ne pas changer d’autant que les bénéfices secondaires importants. D’un autre côté, il y a au moins un fait qui est intenable, insupportable et empêche la personne d’être bien, de trouver un équilibre, une dynamique positive.

Changer d’emploi peut apparaître comme la solution.

Si le mental se pose en garde fou, en maître de notre sécurité pour ne pas être confronté à ses peurs, à ses croyances:

  • et si ça marche pas à cause de …
  • les revenus peuvent baisser
  • c’est risqué pour la famille
  • il faudra renoncer à …

le corps peut somatiser et manifester ce qui n’est pas matérialisé par la parole, par les actes.

Puisqu’il n’est jamais chose facile de sortir de sa zone de confort, il est préférable de trouver du soutien auprès d’experts, de professionnels, de nos proches, durant cette transition.

5 raisons de changer d’emploi

Voici cinq alertes qui cumulées sont un signe fort pour entrer dans un changement, une évolution … la nécessité de changer d’emploi ou d’évoluer dans son poste:

changer de job

Les changements personnels

1 – La boule au ventre. Aller au travail vous stress. Votre système digestif est malmené, noué. Vous accumuler les troubles physiques. La qualité de votre sommeil n’est pas au rendez-vous et vous ressentez de la fatigue chronique. Le weekend ne vous suffit plus pour récupérer.

2 – L’humeur a changé. Votre entourage vous en fait la remarque. Celles et ceux qui vous connaissent bien vous le disent:

  • qu’est-ce passe
  • t’es plus le / la même
  • t’as drôlement changé

Les changements d’humeur n’interviennent pas par hasard. Nos relations personnelles et professionnelles, notre capacité à gérer le stress, les émotions … favorisent nos changement d’humeur.

Les raisons plus professionnelles

3 – L’ennuie s’est installé. Au travail, il y a perte de sens. Démotivation, râlement, évitement … Sur votre lieu de travail, vous consacrez du temps à des activités d’ordre personnel, à des activités ludiques. Vous n’êtes plus en accord avec votre activité, vous avez déjà pensé déjà à changer d’emploi.

4 – Le départ des collègues de travail. Qu’ils partent à la retraite ou pour d’autres horizons cela vous inspire. Vous vous dites: « Si je pouvais en faire autant ! » Fuir la situation, vous réinventer ailleurs, une opportunité possible mais qui jusqu’à aujourd’hui reste un projet ou une plainte lancinante.

5 – Une évolution professionnelle figée. Votre salaire stagne. Vos possibilités d’évolution sont limités. Le désengagement a votre poste de travail est ressenti par votre manager, votre employeur. Vous même avez le sentiment d’être en décalage, voir d’être dépassé. Le manque d’intérêt et d’investissement creusent l’écart par rapport à d’autres salariés. Il devient urgent de trouver des axes d’orientation, des solutions.

Changer d’emploi, de poste, d’activité … nécessite:

  • la mobilisation de nos ressources,
  • un travail sur soi,
  • des remises en question,
  • de la formation professionnelle

et nous met quelque part en danger avec un devenir incertain. Mais attention ! si votre corps manifeste de façon régulière des symptômes somatiques, il devient sans doute urgent de les entendre.

Vous avez aimé l’article ! Merci pour votre contribution: like et partage.

Coach professionnel, j’accompagne les particuliers (adolescents et adultes) et le personnel d'entreprises à réaliser leurs objectifs de vie privée et professionnelle (décision, orientation, confiance, relation, prise de poste, performance, développement personnel, ...)

Aucun Commentaire

4

Ajouter un commentaire