Auto-nuisance et responsabilité !

responsabilitéQui n’a pas un jour porté sa responsabilité sur autrui ?

Les enfants, les adolescents … et les adultes, après une perte de confiance ou pas, ne voulant pas affronter la réalité, une responsabilité, par manque de maturité, par excès de peurs, de régression … allant jusqu’à prendre le rôle de victime.

Nous l’avons vécu et nous le constatons parfois dans les comportements d’autrui.

Quand cette fuite de responsabilité est occasionnelle, elle n’est pas un réel frein au développement de la personne et de ses objectifs car elle peut saisir l’opportunité de mettre en lumière ce déséquilibre et d’en révéler un axe d’amélioration.

En revanche, si la fuite en avant est régulière la personne entre dans un processus qui alimente son déni de responsabilité dont la nuisance peut se manifester par la perte confiance, l’inactivité, le manque d’engagement, la qualité et la capacité à s’épanouir dans les relations humaines.

Cessez de vous mentir

Quand nous refusons de voir la réalité, d’affronter sa responsabilité, nous cherchons à:

  • nous protéger,
  • ne pas perdre quelque chose,
  • ne pas affronter une situation, une personne
  • ne pas s’interroger soi même,

et nous ne faisons que mentir à soi même et plus cela se répète et plus le risque d’en être convaincu grandit.

Être dans le déni de responsabilité va ralentir toute progression vers son objectif car pour la personne se remettre en question reste difficile, elle tend à camper sur ses positions, elle est donc peu enseignable.

Comportement de régression et de survie, véritable stratégie de défense, le déni de responsabilité induit que la personne n’affronte pas ou n’accepte pas la réalité de la vie, les engagements pris …

Dans les cas les plus marqués – psychose – la réalité extérieure est remplacée par une représentation subjective fantasmée.

Responsabilité et coaching

En trouvant les actions répétitives qui correspondent à votre épanouissement personnel et professionnel, vous commencerez à moins focaliser sur autrui.

En agissant sur ce qui vous réalise, ce que vous maîtrisez ou maîtriserez, vous trouvez des solutions, du sens, vous renforcez la confiance en soi … vos pensées évoluent.

En assumant la responsabilité de votre pouvoir créateur et en sortant de l’auto-jugement, accepter sa part de responsabilité devient une délivrance, une progression d’autonomie et non un enfermement poussant à nuire à autrui.

Ces articles pourraient vous intéresser:

Définir l’objectif coaching

Notre peur est notre lumière

Etes-vous proactif ou réactif ?

Coach professionnel, j’accompagne les particuliers (adolescents et adultes) et le personnel d'entreprises à réaliser leurs objectifs de vie privée et professionnelle (décision, orientation, confiance, relation, prise de poste, performance, développement personnel, ...)

Aucun Commentaire

5

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.