Croyances limitantes ! en finir

croyances limitantesLa vie apporte son lot d’événements, d’objectifs, d’expériences … qui amènent à devoir se confronter à soi, à nos croyances limitantes, aux autres, aux changements de vie personnelle comme professionnelle.

Agir, voici le leitmotiv de notre condition humaine car sans action cela revient symboliquement à mourir.

Alors que nous nous sentons plus vivant que jamais quand nous sommes dans l’action, il arrive que malgré notre volonté à vouloir agir nous ne le faisons pas ou nous ne le faisons pas en accord avec ce que l’on ressent.

Si les croyances limitantes sont un frein pour atteindre un objectif elles sont aussi là pour nous :

  • protéger, nous éloigner des risques et des conséquences présupposées,
  • éviter du danger que nous aurions à nous jeter à l’eau,
  • éloigner d’une expérience inconnu, des perspectives de changement

« Le bonheur est le résultat de l’action juste. » Swami Prajnanpad « L’action porte en elle la magie, la grâce et le pouvoir. » Goethe

Victimes de nos propres croyances limitantes nous baissons les bras avant même d’essayer.

Les croyances limitantes : mon poison préféré !

Les croyances limitantes sapent notre mental et confrontés à l’échec, au refus, au non … nous perdons rapidement notre capacité à surmonter la situation.

Les problématiques qui se font jour sont alors perçues comme le signe qui vient confirmer ce que nous avions au travers de nos croyances limitantes. Exemple : « tu vois, je te l’avais dit, je n’ai pas de chance. »

Les croyances limitantes font tellement partie de nous, de notre histoire, que nous n’en avons pas systématiquement conscience.

Voici quelques exemples que l’on s’inflige ou que l’on reçoit des autres (parents, amis, relations professionnelles …) :

  • Je n’ai pas de chance
  • Je n’y arriverai jamais
  • Je ne suis pas assez bien pour lui/elle
  • Ne pleure pas, gardes tes émotions
  • Je ne dois pas décevoir, je dois faire plaisir
  • Pour être aimé, je devrais être comme …
  • Il faut travailler dur pour gagner sa vie
  • Les hommes/femmes sont tous/toutes comme …
  • Les autres sont plus importants que toi
  • Pour réussir il faut être riche
  • Je n’ai pas droit à l’erreur
  • Les autres sont tellement mieux que moi
  • Ton projet est trop risqué, à ta place …
  • Je suis comme je suis, je ne changerai pas

Comme l’alimentation nourrit notre physique … nos pensées nourrissent nos comportements … nos actions donnent sens à notre existence. Nous devenons ce que nous mangeons comme nous créons ce que nous pensons !

« Ton esprit sera orienté par les choses que tu verras le plus souvent. » Marc-Aurèle « Que vous pensiez être capable ou ne pas être capable, dans les deux cas, vous avez raison. » Henri Ford

Nos pensées, nos croyances, induisent nos comportements car elles définissent notre vision du monde, des relations … et aussi tel que nous croyons être et être perçus.

Croyances limitantes – en finir !

Vous avez un objectif et jusqu’à présent vous n’avez pas fait grand chose pour l’atteindre. Peut être devriez-vous identifier l’une de vos croyances limitantes pour vous aider à avancer vers votre projet ?

  • Choisissez la croyance qui vous semble la plus importante, la plus limitante

Pour vous faciliter la tâche observez vos tendances :

  1. à faire des généralisations,
  2. à justifier vos messages en utilisant à la fin de vos phrases par « parce que »
  3. à utiliser le « mais » en seconde partie de vos phrases

 

  • Remplacer votre croyance limitante par une croyance ressource 

Dites non à votre croyance limitante et cherchez à la remplacer par une croyance positive, porteuse de sens, avec laquelle vous ressentez plus d’énergie, de motivation …

A la place de votre croyance limitante à quoi pouvez-vous croire qui vous serait plus utile ?

Exemple basique : « je ne sais pas faire » par « je sais faire » – Pour ressentir et faire votre cette croyance retrouver dans votre histoire ce que vous avez accompli, ce que vous avez su faire à merveille ! Même si cela n’est pas du même domaine, cette technique permet de se ressourcer, de reprendre de la confiance en soi …

  • Ancrer votre nouvelle croyance

Différentes techniques d’ancrage peuvent vous y aider.

Un ancrage spatial, en disant oui à votre nouvelle croyance prenez une nouvelle direction dans l’espace où vous vous trouvez, comme une marque d’engagement.

Un ancrage mental, pensez à quelque chose qui vous attire absolument et auquel vous diriez oui sans hésiter une seconde.

Un ancrage physique, un geste/un mouvement qui symbolise un état de bien-être associé à votre croyance …

La durée nécessaire à l’ancrage est variable et en moyenne une période de pratique de 21 jours est conseillé.

En changeant votre regard sur ce que vous perceviez jusqu’alors vous commencez à modifier certains processus, comportements, circuits neuronaux

Coach professionnel, j’accompagne les particuliers (adolescents et adultes) et le personnel d'entreprises à réaliser leurs objectifs de vie privée et professionnelle (décision, orientation, confiance, relation, prise de poste, performance, développement personnel, ...)

Aucun Commentaire

3

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.