Demandez et vous recevrez – Facile ou pas !

demandezDemandez de l’aide, demandez ce que vous souhaitez et mettez-vous en route pour l’obtenir. Il est écrit dans la Bible « Demandez, vous obtiendrez ; cherchez, vous trouverez ; frappez, la porte vous sera ouverte. Celui qui demande reçoit ; celui qui cherche trouve ; et pour celui qui frappe, la porte s’ouvre. »

Si cela peut vous sembler d’un autre âge ou illusoire et fantaisiste, il s’agit là d’un passage vers plus de conscience entre votre monde intérieur et la volonté de le matérialiser dans la vie personnelle et ou professionnelle.

Pour demandez encore faut-il savoir ce que l’on veut réellement? Car demander pour demander ! Demander sans croyance, sans conviction et détermination, c’est un peu peine perdue ! Parfois les demandes prennent la forme d’une plainte, d’une attente, d’un besoin que l’on croit sien mais qui au final nous l’est suggéré socio-économiquement, et ses demandes trouvent finalement peut de réponses car incomplétes, insatisfaisantes, elles sont en soi des demandes partielles, dont les fondements et la présence sont encore à ce moment inachevés.

Mentalement pollué, nous devons allez chercher nos demandes là où le coeur à ses raisons que la raison ignore. Là où quand on y est, ce n’est plus le mental, mais l’ensemble du corps qui nous le dit, qui nous parle, qui nous met en accord avec tout notre être (joie, énergie, motivation, vision positive, sérénité, …)

Un exercice naturel mais pas si simple car notre modèle éducatif et socio-économique nous éloigne de notre écoute coeurdiale au profit du mental rationnel.

« L’imagination est plus importante que le savoir. … Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don. » Albert EINSTEIN

Et pourtant, regardez, souvenez-vous d’un moment, d’une rencontre, d’un événement dont votre mental n’avait que faire mais où votre sentiment de joie, votre ressenti de vie était juste incroyable. Que diriez-vous de vivre davantage avec ce genre de perception que d’un sentiment d’inconfort, d’étroitesse, de contrôle, de retenue …

Comment demander pour recevoir

  • Trouvez ce qui fait réellement écho en vous
  • Portez attention à ce qui est important pour vous
  • Maintenez et cultivez ce qui vous anime (pensée, parole, action)
  • Au travers de vos valeurs, donnez sens à ce que vous réalisez, si futile la tâche accomplie
  • Mettez en pensées, en mots, en actions votre demande

Distinguez vos besoins de vos attentes. Apprendre à identifier et à exprimer ses besoins en lieu et place d’être dans des attentes envers les autres, leurs comportements, leurs attitudes, leurs actions. A l’image du monde que nous co-créons, nous induisons notre propre souffrance.

« La plus grande partie de la souffrance humaine est inutile. On se l’inflige à soi-même aussi longtemps que, à son insu, on laisse le mental prendre le contrôle de sa vie.

La souffrance que vous créez dans le présent est toujours une forme de non-acceptation, de résistance inconsciente à ce qui est.
Sur le plan de la pensée, la résistance est une forme de jugement. Sur le plan émotionnel, c’est une forme de négativité. L’intensité de la souffrance dépend du degré de résistance au moment présent, et celle-ci, en retour, dépend du degré d’identification au mental. Le mental cherche toujours à nier le moment présent et à s’en échapper. Autrement dit, plus on est identifié à son mental, plus on souffre. On peut également l’énoncer ainsi :

PLUS ON EST À MÊME DE RESPECTER ET D’ACCEPTER LE MOMENT PRÉSENT, 
PLUS ON EST LIBÉRÉ DE LA DOULEUR, DE LA SOUFFRANCE ET DU MENTAL. » Eckhart TOLLE

Au travers de vos besoins identifiés et exprimés, apprenez à demander, non violemment, même si dans l’inconscient collectif demander c’est avoir besoin d’aide, c’est ne pas y arriver seul, c’est afficher une forme de fragilité. Vous calmerez votre ego et offrirez à autrui le visage de votre humanité. Se libérer de croyances limitantes, personnelles et sociales, sur le regard des autres, le jugement, …

Mais demander c’est aussi permettre autrui d’exister, d’aller là où la personne n’aurait peut être pas osée aller. C’est offrir lui offrir le choix de dire oui ou non, de s’affirmer, de se sentir utile, de partager de la confiance, de valoriser, …

OSEZ DEMANDER EN CESSANT DE PENSER POUR LES AUTRES

JUSTE VOUS SEREZ AVEC VOUS MEME JUSTE VOUS PERMETTREZ AUX AUTRES DE L’ETRE AVEC EUX MEME

Coach professionnel, j’accompagne les particuliers (adolescents et adultes) et le personnel d'entreprises à réaliser leurs objectifs de vie privée et professionnelle (décision, orientation, confiance, relation, prise de poste, performance, développement personnel, ...)

Aucun Commentaire

3

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.