Gestion du stress : le développement personnel

miroirNous percevons le monde extérieur à l’image de notre miroir intérieur. Autrement dit, l’extérieur nous affecte et nous réagissons en fonction de notre équilibre intérieur.

Notre façon de percevoir l’extérieur et notre façon d’interagir (pensée, parole, action, comportement, …) révèlent aux autres notre état intérieur, nos émotions, notre personnalité, … Quand nous faisons des commentaires sur des choses extérieures à soi, nous ne parlons jamais que de soi mais d’une façon détournée sans exprimer clairement les références auxquelles sont liés nos besoins d’expression et l’intention qui peut être présente.

Il est bien évidemment plus simple de parler, de critiquer, de complimenter ce qui nous est extérieur. Cela n’implique pas de devoir se regarder soi même, d’identifier ses fêlures, de travailler sur soi, de sortir de sa zone de confort,  …

Par nos comportements en réaction aux évènements extérieurs, nous montrons et donnons au monde ce que nous sommes intérieurement, de nos états affectifs à nos envies, de nos peurs à nos besoins, de nos attentes à nos croyances.

Ceci est d’autant plus présent que nous sommes dans une société fortement orientée sur l’apparence, le regard social, … tournée vers l’extérieur nous parlons plus aisément des autres, des événements, de la politique, du sport, … que de soi.

De plus, parler de soi peut paraitre à l’extrème, nombriliste, égoïste ou être perçu comme un signe de faiblesse, de fragilité, dans une société de compétition et de paraitre où les masques sont un mal nécessaires.

Développement personnel : apprendre à être soi même

Notre éducation est d’ailleurs ainsi faite par l’apprentissage de toutes les matières scolaires qui ne sont pas là pour nous aider dans notre développement intérieur mais dans l’acquisition de données qui nous sont surtout utiles pour concevoir notre intégration dans un modèle socio-économique et non pour nous révéler à nous même dans l’émancipation du simple bonheur à être.

Si nous savons lire, compter, … avoir un brin de culture, nous avons plus de mal, par manque de développement personnel, à être dans la culture de l’intériorité, apprendre de soi, … Comment :

  • distinguer les sentiments des émotions et les gérer,
  • avoir une vision, une mission de vie et agir,
  • développer son niveau de confiance en soi,
  • faire confiance à son intuition, à ses ressentis,
  • être positif, dépasser les difficultés, gérer le stress,
  • utiliser ses ressources, exprimer son potentiel,
  • trouver ses solutions, être plus sur de ses choix, …

A y regarder de plus près, la prochaine fois que vous parlerez de quelque chose ou de quelqu’un, observez vos propos. Voyez comment ce que vous dites est à même de révèler de vous. Porter un regard intérieur quand vous commentez ou agissez avec l’extérieur.

Apprenez progressivement à dire :

    1. « je … » et non plus « on … » : banissez le mot « on » quand vous parlez de vous/nous. Employez prioritairement le « je » et le « nous »
    2. « j’ai besoin de … » et non plus « tu es … » ou bien « Tu n’as pas … » : le « tu » tue. Ne soyez pas dans le reproche, dans l’attente, car ils ont tendance à être des générateurs de conflits, de stress,   … mais apprenez à identifier et à exprimer aux autres vos besoins.

Nous pouvons décider de percevoir les événements tout autrement selon notre disposition mentale et sortir de souffrances inutiles si souffrances inutiles il y a? Il s’agit bien de la représentation que nous nous faisons des événements extérieurs qui influence nos agissements. Nous pouvons nous sentir victime du monde extérieur en passant par de nombreuses autres phases tout en arrivant à son opposé par de petits changements de lecture, de comportement, …

Un même événement sera perçu différemment selon notre :

  • histoire de vie personnelle,
  • niveau de confiance en soi,
  • état émotionnel,
  • culture, éducation,
  • niveau de conscience,
  • notre capacité à gérer nos émotions, …

Aussi en s’exerçant au développement personnel nous nous accordons la possibilité de progresser pour :

  • diminuer d’éventuelles parts de souffrance,
  • améliorer sa capacité relationnelle,
  • augmenter son potentiel de ressources,
  • abandonner des croyances limitantes,
  • changer son regard sur ses perceptions extérieures,
  • se sentir davantage acteur de sa vie,
  • goûter au pouvoir du moment présent,
  • développer un état serein, être plus zen, …

Le développement personnel ne supprimera pas les événements et les contraintes de la vie mais il vous permettra de les voir et de les vivre différemments, de grandir et de vous apaiser intérieurement, d’incarner votre mission de vie et de poser vos actions avec :

  • l’envie d’entreprendre, de vous mettre en mouvement
  • du sens par l’alignement (ressentis, pensées, paroles, actions)
  • du rêve, de la motivation et de la créativité pour concrétiser
  • une vision positive, une meilleure gestion du stress

Coach professionnel, j’accompagne les particuliers (adolescents et adultes) et le personnel d'entreprises à réaliser leurs objectifs de vie privée et professionnelle (décision, orientation, confiance, relation, prise de poste, performance, développement personnel, ...)

Aucun Commentaire

2

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.